Exécution de mauvaise foi du contrat et réparation du préjudice.

Classer l'article dans : Publications
-

Un salarié, pendant plusieurs années se voit confier des fonctions et responsabilités qui excèdent la qualification qui apparaît sur ses bulletins de paie. Ses réclamations en vue de l'application de la classification conventionnelle n'aboutissent pas. Dans ce cas, le salarié peut obtenir en justice non seulement le rappel des salaires correspondant à la rémunération minimale qu'il aurait du percevoir, au regard de la qualification qui aurait dû lui être appliquée mais également des dommages et intérêts, en réparation du préjudice qu'il a subi, au titre d'une exécution déloyale du contrat de travail par application des articles L1221-1 et L1222-1 du Code du travail (Cassation sociale 19 mai 2021 n° 19-20.566)

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagi le

<% comment.content %>

  • a réagi le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !