indemnité pour perte de salaire et allocation de chômage

Attention aux mauvaises surprises.

Le salarié dont le licenciement est déclaré nul et qui a obtenu devant le Conseil de Prud'hommes une indemnité réparant la perte de salaire qu'il a subie pour la période écoulée entre son licenciement et sa réintégration pourra se voir réclamer par Pôle Emploi le remboursement des allocations de chômage qu'il a perçues pendant la même période.

C'est ce que rappelle la Cour de Cassation dans une décision du 19 novembre 2014 (Cass. Soc. 19 nov 2014 n° 13-23643)

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !