pension alimentaire et prestation compensatoire

Selon la Cour de Cassation, la prestation compensatoire, qui est destinée à compenser au moment du divorce les disparités dans les conditions de vie respectives des époux, n'a pas à être incluse dans l'appréciation des ressources de celui à qui elle est versée pour la fixation de la pension alimentaire destinée à contribuer à l'éducation et à l'entretien des enfants. (Cassation civ. 1ère 19 novembre 2014 n°13-23732).

En d'autres termes, le parent qui déjà paye une prestation compensatoire ne pourra pas s'en prévaloir pour discuter le montant de la pension qui en plus pourrait être mise à sa charge.

Commentaires

Rédigez votre commentaire :

<% errorMessage %>
<% commentsCtrl.successMessage %>
<% commentsCtrl.errorMessage %>

Les réactions des internautes

a réagit le

<% comment.content %>

  • a répondu le

    <% subcomment.content %>

Répondre à ce fil de discussion
<% errorMessage %>
Aucun commentaire n'a été déposé, soyez le premier à commenter !